Marteaux de forge

 

FRANCÈS blacksmithing tools

 

 Par le fruit d’une recherche poussée de plusieurs années, Il a été possible de développer une recette pour le forgeage et les traitements thermiques des têtes de marteaux:  nous utilisons de l’acier 1045, avec cémentation au graphite et trempe à l’eau  pour un maximum de dureté.

 Un revenu est effectué au cœur du marteau pour permettre le rebond sur l’enclume. Toutes les

étapes sont réalisées artisanalement à l’atelier.


 

 La forme générale des têtes est étudiée pour un maximum d’ergonomie. Le surplus de matière que provoque le perçage à chaud pour l’oeillet est repoussé sur un axe vertical, ce qui permet de conserver une proportion confortable sans supprimer de poids. Il est ainsi possible d’obtenir un poids adéquat tout en diminuant l’amplitude de la masse de chaque côté du manche, ce qui permet un excellent contrôle de frappe.

   

 Les manches ont été testés et mis à l’épreuve. Ils se composent de différentes essences de bois par un procédé de laminage cinq couches. On y retrouve de l’hickory ainsi que des insertions de cabreuva.

   

 Il est dit que les manches en frêne ou en hickory sont excellent, ce qui est véridique.

Notre approche diffère légèrement.  Les propriétés de ces bois étant reconnus, il nous apparaît important de miser sur des propriétés esthétiques autant que fonctionnelles.

    

 L’âme centrale demeure en hickory,  j’insère deux lames de cabreuva pour ses propriétés extrêmement dures (ressort) et on retrouve un plaquage extérieur en hickory.

    

 La section des manches est rectangulaire avec les coins arrondis, ce qui permet un très bon contrôle pour l’orientation des coups portés.





 Les marteaux sont emmanchés avec coins en hickory et métal.

 Longueur des marteaux: 12, 13 et 16 pouces(massettes) incluant la tête.     


-1,1 kg (165,00$ taxes en sus)            

-1,3 kg(175,00$ taxes en sus)

-1,5 kg (185,00$ taxes en sus)

-1,9 kg massette (205,00$ taxes en sus)

-Manche à l’unité (60,00$ taxes en sus)

 

 Les prix n’incluent pas le transport.


Il m’apparaît important de considérer le métier comme un moyen à emprunter pour l’épanouissement humain, ce qui m’amène à considérer l’Outil comme étant nécessaire à ce parcours.

 

« Montre moi tes Outils, je te dirai qui tu es »

(Alfred Habermann)


 

Romain Francès

Maître Artisan ferronnier d’art

Atelier : 819 560 1818